{Homme-mage} Journal d’un vampire en pyjama – Mathias Malzieu

Journal-dun-vampire-en-pyjama« J’ai toujours rêvé d’être un superhéros. Avant tout pour me sauver moi-même. Mais anéantir mes démons serait trop facile, car en réalité j’ai besoin d’eux. Si je les tue, je me tue. J’ai beau vouloir être inventeur, crooner, semi-poète, illusionniste, skateur en plastique, mangeur de femme en peau de crêpe et imitateur d’animaux sauvages, je suis insomniaque, angoissé et épuisé d’avoir trop cru. Comme si je m’étais foutu de ma propre gueule. »

Peut-on parler de coup de cœur lorsqu’un homme raconte comment Dame Oclès a été à une poignée de globules blancs de le briser de son épée ? Peut-on parler de poésie en chambre stérile ? Peut-on trouver de la magie dans une aventure humaine à la lisière de la mort ?

Il n’y a pas si longtemps, je crois que je vous aurais dit « non ».
Et puis j’ai lu « Journal du vampire en pyjama »

« Je tiens ce journal comme le gouvernail d’un chalutier éventré. Une lampe à pétrole vacille entre mes genoux. Les déferlantes fracassent le corps des sirènes endormies contre la coque de mon esquif. Un orage gronde en silence à ma fenêtre. Les étoiles se décrochent du placenta céleste pour se planter une à une dans mon lit. « Ô Capitaine ! Mon Capitaine ! », disait Whitman. J’aurais bien besoin de me fabriquer de nouvelles armes hémato-poétiques. Un bouclier mental si puissant qu’il modifierait ma biologie. Le cœur et son armada de désirs à la rescousse du corps. The poetry of war. » (suite…)