{Feel Good} I’m a Happy Librarian – Ou pourquoi il faut toujours croire en soi et en ses rêves ☆

Aujourd’hui, après quelques mois d’absence, c’est un *happy* billet que j’ai envie de partager avec vous… Une histoire de passion, de combat mené pour avoir la chance – enfin – de trouver ma place professionnellement.

happy_joie_mot

Il m’aura fallu huit ans. Huit longues années depuis la fin de mes études, un Master en Ingénierie de Projets Culturels, et l’envie de travailler autour du livre. Une opportunité saisie, quand rien d’autre ne venait, quand je ne savais plus vers où me tourner, quand rester à la maison finissait par me rendre folle. Un poste administratif dans le domaine de l’Education. Un chemin de traverse. Et je l’ai aimé ce poste, j’en ai – sans doute – été la première étonnée. Je l’ai aimé parce que j’avais autour de moi une équipe d’adorables zozos, parce que m’on faisait confiance,parce qu’on y avait une vraie ambition, une envie de faire une différence, de changer le monde, avec toute la naïveté un peu folle que cela implique. Je l’ai aimé, et je crois que j’y aussi appris que j’avais le droit d’être moi-même, d’une certaine manière. Mais je ne m’y suis jamais épanouie, je n’ai jamais pu m’y déployer. (suite…)

{Expérience} Et si on faisait germer nos graines ?

L’autre jour, à l’occasion de mon article sur le porridge sans cuisson aux flocons d’avoine, je vous ai parlé de Natura Sense, site d’équipement spécialiste dans l’information et l’équipement de cuisine pour le bien-être et la santé, où vous pouvez trouver notamment extracteurs de jus, blenders, déshydrateurs et germoirs. Pour faire ses propres graines germées, donc, vous l’avez compris ! 🙂

Cet été, Natura Sense m’a proposé de découvrir leurs produits et – curieuse que je suis – je leur ai expliqué mon intérêt pour la germination des graines. En effet, il m’arrive d’acheter de temps en temps des graines germées au magasin bio, mais le coût assez élevé m’en dissuade souvent… Alors l’idée de les faire moi-même me semblait à la fois plus économique, et plus sympa (style petite savante folle dans sa cuisine !). Ils m’ont donc gentiment envoyé le germoir en verre, au format « bocal », de la marque Germ’line. On peut considérer ça comme un « germoir pour débutant » et c’est tout à fait ce qu’il me fallait ! C’est aussi le germoir idéal pour ceux qui n’ont pas trop de place dans leur cuisine.

graines1 (suite…)

{Art} Rencontre avec le land-art…

livre_landartParfois, dans la vie, on décide d’un chemin, on sait ce que l’on veut faire, on sait où on veut aller, et puis… et puis, parfois (souvent ?), un détour s’impose, un chemin de traverse. Il n’est pas question de renoncer, non, juste de patienter. Et pour ne pas (trop) perdre son temps, ni son énergie, il faut accepter de se nourrir de cet ailleurs que l’on n’aurait pas pensé croiser. Que l’on aurait peut-être même évité, intuitivement.

Aujourd’hui, professionnellement, je suis sur un chemin de traverse. Évidemment, dans l’absolu, j’aurais préféré prendre la ligne droite. Mais je l’aime, finalement, mon chemin de traverse. J’aime les gens que j’y ai rencontrés, les combats que j’y ai menés, les découvertes que j’y ai faites.

L’animation, le travail avec les enfants était quelque chose d’assez « abstrait » pour moi. Je pense que je n’avais pas réellement idée de tout le potentiel, de toute la richesse que l’on peut mettre dans ce métier, à condition d’en avoir l’envie. Et puis j’ai rencontré des personnes qui – quelque part… n’ayons pas peur des mots – ont changé ma vie. M’ont ouvert des fenêtres, des perspectives, ont fait éclore plein de petits « pop ! » dans ma tête. Et le land-art, pour moi, est un de ces petits « pop ! ».

Entourée d’animateurs, donc, le mot « land-art » a tout à coup sonné régulièrement à mes oreilles… Et même si j’avais une idée globale de ce que c’était, de ses principales valeurs, je n’en connaissais ni l’histoire, ni les tenants et aboutissants. Mais lors d’un week-end en pleine campagne, j’ai eu une folle envie de me lancer. Intuitivement. Naïvement. De simplement jouer avec la nature, d’être créative.

Mes premières « œuvres »…

poisson_rouge_landart

stairway_landart2 (suite…)

{Envies} 2016 will rock ! ☆

keep-calm-and-be-a-unicorn-Hoodies2016 will rock ! ☆
C’est comme ça, j’ai décidé.

Parce que – naïvement peut-être – j’ai envie de croire qu’il suffit d’avoir envie pour réussir. Parce qu’avoir envie, c’est se donner les moyens, non ?

Alors, pour débuter l’année, pas de vœux, pas de résolutions, juste un inventaire à la Prévert de mes envies, un peu pêle-mêle, quelques objets, quelques idées… L’envie de partager.

☆ Je suis ce que l’on appelle une control freak. Tout le temps dans le contrôle, la maitrise, le perfectionnisme. Et c’est épuisant. Bon… Ceci étant dit, j’ai beau rester calme et être une licorne, je ne vais pas non plus vous faire croire que je suis capable de changer ça, hein 🙂 Mais faire un pas vers un ailleurs, oui. Avec ce livre trouvé dans une petite boutique parisienne absolument adorable : La Petite Epicerie. (suite…)

{Restaurant} Où manger végétarien et/ou vegan à Barcelone ?

Cet été, j’ai eu le plaisir de passer quelques jours à Barcelone en amoureux… Tout ne s’est pas vraiment passé comme nous le souhaitions, mais nous avons néanmoins essayé de profiter de ce petit voyage loin du quotidien. En dégustant de bonnes choses, par exemple ! 🙂

J’ai l’immense chance d’avoir un mari qui – bien que non-végétarien – est toujours enthousiaste pour mes expérimentations culinaires, toujours prêt à tout goûter, de la mousse au chocolat au jus de pois-chiche à la pâte à pizza à base de chou-fleur ! Je l’ai donc trimballé dans tous les restaurants végétariens / vegan qui croisaient notre chemin. Son seul crédo ? Que ce soit bon ! Mission succeeded 🙂

3etoiles

vegetalia (suite…)

{Récit de voyage} Regards sur Séoul…

En avril et mai 2014, j’ai eu la chance immense de passer 2 semaines en Corée du Sud – c’était notre voyage de noces, et plus encore… un rêve devenu réalité. Je vous raconterai un jour le lien si particulier qui m’unit à ce pays 🙂

Notre voyage n’a pourtant pas été « parfait », nous avons connu des difficultés en milieu de séjour, mais nous ne les avons pas laissées gagner. Nous avons vu des choses magnifiques, d’autres surprenantes, et nous avons essayé de tout capturer, comme une énergie folle…

Les quelques photos que je vais partager avec vous aujourd’hui ne sont pas nécessairement les plus belles, mais elles ont à mes yeux quelque chose d’unique. Un sentiment. Une anecdote. Une trace gravée. Vous me suivez ?

1_rue-seoul (suite…)

Un nouveau départ…

petit-prince2Il y a un peu plus de 7 ans est né le blog Végétatout… J’étais dans une période compliquée de recherche d’emploi, j’avais besoin d’un projet, de quelque chose qui me stimule, qui me permette de relever la tête. J’ai commencé sans trop savoir où je mettais les pieds, avec des connaissances en cuisine relativement basiques, peu d’idées et encore moins de compétences en termes de présentation ou de photo, du matériel d’étudiante (comprendre : pas grand-chose !)… mais avec l’énergie des débutants 🙂 (suite…)