{Restaurant} Où manger végétarien et/ou vegan à Venise ?

La réponse à cette question est très simple, au moins pour les végétariens : partout ! 🙂 Dans la quasi-totalité des restaurants, impossible de ne pas trouver plusieurs pizzas ou plats de pâtes végétariens, voire vegan – la pizza marinara, par exemple, grand classique napolitain, ne contient pas de fromage. La grande amoureuse des pizzas que je suis a donc pris grand plaisir à en déguster… disons… un certain nombre 🙂 Et j’ai envie de partager avec vous les bonnes adresses que j’ai pu découvrir lors de ce beau voyage dont je vous reparlerai certainement…

Avant toute chose, une petite précision qui a de l’importance : le service (10% de la note) vous sera facturé en supplément. Et dans la majorité des restaurants, le couvert est également à régler en plus (aux alentours de 2€ par personne). Ne vous attendez donc pas à payer « seulement » 10€ pour un plat affiché comme tel à la carte. Il vous reviendra à 13€ environ. Les prix que je notifie sont ceux des plats uniquement, sans les suppléments.

3etoiles

Des pizzas, oui, mais pas que !
Mon premier repas vénitien a d’ailleurs été dégusté sur le pouce, au fil des ruelles et des canaux… Ma sœur avait des envies de frito misto – spécialité locale de petits poissons et coquillages frits, servis dans un cornet – et nous sommes tombées sur Acqua e Mais. Parmi les différents cornets proposés, l’un est vegan (5€).

La spécialité du lieu ? La polenta, cette farine de maïs cuite et épaissie dans de l’eau – d’où le nom de l’échoppe. Chacun de leurs cornets se compose donc d’une base de polenta et de différents ingrédients, frits ou non. La version vegan se compose de boulettes de soja froides et de petits légumes verts chauds, arrosés d’une bonne huile d’olive. Attention : la polenta est brûlante ! Mais – honnêtement – c’est une des meilleures que j’ai eu l’occasion de manger. Le contraste avec les boulettes froides surprend un peu au début, mais elles finissent par se réchauffer au contact de la polenta. A déguster au fil de l’eau, avec une bonne glace en dessert 🙂 (suite…)

{Recette} Macarons noisette & mousse au chocolat ~ Comme une bûche (mais en fait, non…)

L’histoire de cette recette a commencé avec une photo trouvée au hasard de Pinterest. C’était décidé : pour Noël, je voulais faire ça !

Bûche

Le problème ? Postée par Larousse Cuisine, elle est issue d’un livre – Cette année, je fais ma bûche ! de Valéry Drouet – que je n’ai jamais trouvé… Bon… OK. Pas grave : je vais « inventer » ma propre recette, avec rien que des ingrédients que j’aime et puis voilà !

Alors j’ai décidé de faire des macarons à la noisette et de les fourrer avec de la mousse au chocolat au tofu soyeux. Histoire d’être sûre, j’ai quand même testé ma recette avant Noël – la bonne excuse… 🙂 : délicieux !

Pour les macarons, je suis allée puiser chez Confessions d’une gourmande et j’ai tout simplement remplacé la poudre d’amande par de la poudre de noisettes grillée. J’ai trouvé un tas d’autres recettes de macarons dits « à l’ancienne », mais celle-ci était la plus simple, sans bain-marie et tout le tralala… Alors – sans plus attendre – ma réinterprétation de cette jolie photo… 🙂

macaron (suite…)

{Recette Vegan} Pizza Hawaïenne ~ Vegan Aloha !

Ce n’est un secret pour personne, j’aime la pizza. Très fort. Vraiment très fort. Bon, je n’irai pas jusqu’à dire que je pourrais en manger tous les jours mais… presque. En étant végétarienne, j’ai longtemps été contrainte – surtout quand j’étais enfant – aux classiques Marguerita et autres 3 fromages. Et même si, aujourd’hui, de plus en plus de pizzérias proposent des pizzas végétariennes sortant un peu de l’ordinaire, il reste des classiques que je ne pensais jamais avoir l’occasion de manger. C’est notamment le cas de la pizza hawaïenne. Et puis j’ai découvert Hank Vegan Pizza.

Je connaissais déjà son « grand frère », Hank Vegan Burger, mais j’étais intriguée par l’idée de pizzas sans fromage, qui était pour moi THE ingrédient incontournable d’une délicieuse pizza. J’ai goûté 2 pizzas différentes, la Dandy à la truffe et l’Hawaïenne, donc. Et c’était miam ! Vraiment. Différent d’une pizza au fromage, mais très bon. Alors j’ai eu envie d’en faire moi aussi à la maison…

Et justement, en feuilletant le livre de cuisine vegan de Chloé Coscarelli Dans la cuisine de Chloé, publié chez l’Âge d’Homme, je suis tombée sur une recette de pizza BBQ-ananas. Aussitôt dit, aussitôt adapté en mode Lili ! J’ai piqué la très bonne recette de pâte d’Alex, du blog Mes recettes végé-friendly, que j’ai réalisée à la machine à pain, puis j’ai étalé dessus de la sauce barbecue – que je n’ai pas eu le courage de faire maison, j’avoue – des tomates cerise, de l’ananas frais, du tofu fumé, de l’oignon doré et de la coriandre fraiche, au moment de servir. C’était beau, et c’était sans aucun doute bien bon parce que j’en ai refait la semaine suivante 🙂 Donc, oui, la pizza vegan, ça existe. Non, ça ne fait ni peur ni mal, et oui, je vous invite à y goûter même si vous n’êtes pas vegan. On parie que vous allez aimer ? 🙂

vegan_hawaii_pizza (suite…)

{Recette Vegan} Comme un Ker-y-pom… ♥

Moi, quand je vais à Saint-Malo, je joue avec les vagues parce que j’ai 9 ans ¾ dans ma tête (et – en vrai – je fais ça sur toutes les plages…). Moi, quand je vais à Saint-Malo, je vais toujours à Intra Muros, et je marche le long de la plage, et je respire l’odeur de la mer, et j’observe les goélands. Moi, quand je vais à Saint-Malo, que j’ai le temps de flâner, de m’asseoir en terrasse sous le soleil d’été, ou bien au chaud quand le vent glacé me brûle les joues, je vais au salon de thé Bergamote, juste à côté de la cathédrale. Parce que j’aime fort leur thé Russian Star, et que même si j’en ai ramené chez moi, en boire là-bas, ce n’est pas pareil…

Moi, quand je vais à St Malo, j’achète des Niniches à mon amoureux, parce que ça lui rappelle son enfance. Et quand j’ai envie de le faire râler pour rigoler, j’appelle ça des « Nunuches ». Moi, quand je vais à Saint-Malo, j’essaie toujours d’aller goûter aux glaces de chez Sanchez, parce qu’il parait que c’est le meilleur glacier de la ville. Mais le destin est toujours contre moi… Mais surtout, moi, quand je vais à Saint-Malo, je ne repars jamais sans avoir mangé un Ker-y-pom aux pépites de chocolat, toutes chaudes et fondantes. Je m’en mets partout, sur la bouche, le nez, les joues, et c’est presque encore plus rigolo comme ça…

Le Ker-y-pom, c’est un sablé, sur lequel est posé une demi-pomme coupée en fines lamelles, recouverte d’une pâte sablée, avec – éventuellement – des pépites de chocolat dessus. Et c’est trop bon. Alors j’ai eu envie d’en faire chez moi. Mais sans beurre. Oui, même toi, Breton, tu vas t’en remettre, je te promets. Sans beurre. C’est comme ça. Mais avec de l’huile de coco. Et c’est trop bon aussi. Sauf que y’a pas les goélands, pas la mer, pas la plage et pas les cheveux dans le vent… Mais c’est pas grave. Parce que Saint-Malo, j’y retourne bientôt. Et puis en attendant, y’a dans mon four des Ker-y-pom. Ou presque.

ker2 (suite…)

{Feel Good} I’m a Happy Librarian – Ou pourquoi il faut toujours croire en soi et en ses rêves ☆

Aujourd’hui, après quelques mois d’absence, c’est un *happy* billet que j’ai envie de partager avec vous… Une histoire de passion, de combat mené pour avoir la chance – enfin – de trouver ma place professionnellement.

happy_joie_mot

Il m’aura fallu huit ans. Huit longues années depuis la fin de mes études, un Master en Ingénierie de Projets Culturels, et l’envie de travailler autour du livre. Une opportunité saisie, quand rien d’autre ne venait, quand je ne savais plus vers où me tourner, quand rester à la maison finissait par me rendre folle. Un poste administratif dans le domaine de l’Education. Un chemin de traverse. Et je l’ai aimé ce poste, j’en ai – sans doute – été la première étonnée. Je l’ai aimé parce que j’avais autour de moi une équipe d’adorables zozos, parce que m’on faisait confiance,parce qu’on y avait une vraie ambition, une envie de faire une différence, de changer le monde, avec toute la naïveté un peu folle que cela implique. Je l’ai aimé, et je crois que j’y aussi appris que j’avais le droit d’être moi-même, d’une certaine manière. Mais je ne m’y suis jamais épanouie, je n’ai jamais pu m’y déployer. (suite…)

{Recette Vegan} Cupcakes à la pizza ☆

cuisine_devore« Cuisine et dévore » de Natalie Slater, aux Editions L’âge d’Homme, est l’un des premiers livres de cuisine vegan que j’ai acheté. Ce qui m’a plu, d’abord, c’est son titre et sa couverture, ce joyeux mélange rock-pop-kawaii, et son auteure, avec son faux-air d’Arielle Dombasle version grunge. Natalie Slater ne fait pas dans les détails, elle est plutôt du genre à faire du Cupcakes façon Nachos, des sandwichs grillés « Mac’n’Cheez » ou de la Pizza au Hachis Parmentier. Du genre ultra-gourmand qui cale même les plus affamés !

Toutefois, même si j’adore feuilleter ce livre et que je le possède depuis un bon moment, je n’avais encore jamais testé aucune de ses recettes… Pourquoi ? Parce que la grande majorité est à base de margarine, un produit que je n’utilise jamais, ce qui m’a un peu « bloquée ». Mais maintenant que je me suis davantage familiarisée avec la cuisine vegan, je me sens plus à l’aise avec ce livre et les muffins & autres cupcakes de Natalie m’accompagnent désormais dans ma lunch box le midi… Avec un bol de bonne soupe de légumes maison, c’est parfait !

J’ai eu un véritable coup de cœur pour la recette que je vous présente aujourd’hui ! Déjà – je ne sais pas vous mais… – moi, « cupcake » & pizza dans la même phrase, ça me donne de sacrées envies gourmandes ! Et ces cupcakes ultra-moelleux et très parfumés diffusent en plus une délicieuse odeur à la cuisson… Je ne vous en dis pas plus : il faut les essayer pour le croire !

cupcake_pizza2 (suite…)

{Recette Vegan} Cookies au matcha & cœur fondant au chocolat noir

Je souffre d’une addiction aux cookies… C’est comme ça. J’avoue, je n’ai jamais tenté de la soigner, sinon en essayant tout un tas de recettes différentes 🙂 Comme beaucoup, j’ai ma recette coup de cœur, celle que je fais quand je veux être sûre de réussir mes cookies, quand j’ai besoin d’un goûter réconfortant ou quand je veux les partager avec ceux qui m’entourent. Elle est riche en chocolat noir, bourrée de cannelle et je l’adore !

Et puis, parfois, j’ai envie de tester de nouvelles idées… Selon mon humeur, j’y ajoute du beurre de cacahuète, de l’huile de coco, des cranberries, du thé matcha… mais toujours, toujours du chocolat. Alors quand j’ai découvert cette jolie recette sur Dawanda, je suis tombée sous le charme ! Mais… j’y ai ajouté ma petite touche personnelle 🙂

Je ne vais pas vous mentir… « C’est bon… mais c’est bourratif », aurait dit ma grand-mère. Et elle aurait eu raison ! Il ne s’agit pas ici d’une recette légère et moelleuse, mais de bons gros cookies qui calent bien… C’est le chouchou de mon goûter du matin ! J’en prépare le dimanche et je les conserve dans une boite en fer pour la semaine. La recette est ultra-simple, prête en 30 minutes, cuisson incluse, et elle me permet d’utiliser mes jolies cuillers mesure cuivrées trouvées chez Maisons du Monde ! Parfaite, quoi 🙂

cookies_matcha2 (suite…)

{Expérience} Et si on faisait germer nos graines ?

L’autre jour, à l’occasion de mon article sur le porridge sans cuisson aux flocons d’avoine, je vous ai parlé de Natura Sense, site d’équipement spécialiste dans l’information et l’équipement de cuisine pour le bien-être et la santé, où vous pouvez trouver notamment extracteurs de jus, blenders, déshydrateurs et germoirs. Pour faire ses propres graines germées, donc, vous l’avez compris ! 🙂

Cet été, Natura Sense m’a proposé de découvrir leurs produits et – curieuse que je suis – je leur ai expliqué mon intérêt pour la germination des graines. En effet, il m’arrive d’acheter de temps en temps des graines germées au magasin bio, mais le coût assez élevé m’en dissuade souvent… Alors l’idée de les faire moi-même me semblait à la fois plus économique, et plus sympa (style petite savante folle dans sa cuisine !). Ils m’ont donc gentiment envoyé le germoir en verre, au format « bocal », de la marque Germ’line. On peut considérer ça comme un « germoir pour débutant » et c’est tout à fait ce qu’il me fallait ! C’est aussi le germoir idéal pour ceux qui n’ont pas trop de place dans leur cuisine.

graines1 (suite…)

{Recette Vegan} Porridge fruité sans cuisson aux flocons d’avoine

Dans le cadre d’un partenariat avec Natura Sense, j’ai eu le plaisir de recevoir le livre de Clea « P’tit déj’ Santé ». De façon générale, j’aime beaucoup ses livres thématiques aux éditions La Plage, ils sont généralement plein de bonnes idées (et de jolies photos !), et je n’ai encore une fois pas été déçue 🙂

Le livre se décompose en trois parties : « bols en solo », « on the go » et « brunchs à partager ». Pour tous les goûts (salé comme sucré), tous les appétits, et tous les temps à y consacrer. Parce que je ne sais pas vous, mais moi – en semaine – si je prends toujours le temps de petit-déjeuner, il faut quand même que ça aille vite parce que me lever… ben c’est dur ! Du coup, j’ai pour l’instant jeté  mon dévolu sur les bols en solo et notamment le porridge aux flocons d’avoine qui a l’immense avantage de se préparer la veille en 3 minutes chrono. Le matin même, on y ajoute par exemple des fruits en morceaux – frais ou secs, des purées d’oléagineux, du chocolat… tout ce qu’on veut !

Enfin, je vous dis « porridge », mais pas vraiment en fait, puisqu’on ne fait rien chauffer, mais en préparant votre bol la veille, les flocons vont absorber le yaourt et vous aurez une consistance très crémeuse et réconfortante ! Cela fait plusieurs matins que je teste différentes versions et je vais partager avec vous une de mes préférées. Mais – encore une fois – libre à vous de modifier cette base selon vos goûts et vos envies ! 🙂 Pour avoir testé le très à la mode porridge de graines de chia, avec différents laits végétaux, ma préférence va clairement à celui à base de flocons d’avoine !

Pour un prochain week-end, je garde en tête d’autres idées moins « top chrono », telles que les briochettes ou pommes ou les scones à l’américaine ! Mioum 🙂

porridge (suite…)

{Recette Vegan} Comme un taboulé… ☆ Quinoa, fraise, grenade & menthe

Tous les jours, je prends le train pour aller travailler. Le plus souvent, je profite de ce temps pour lire. Mais – parfois – parce que je suis fatiguée, parce que le livre que je lis ne me passionne pas, ou encore parce que j’ai mille choses en tête qui m’empêchent de me concentrer, je laisse mon esprit divaguer… Et – parfois – une idée de recette pointe le bout de son nez. Ce taboulé fait partie de cette catégorie… 🙂

Lorsque j’ai expliqué à ma meilleure amie mon idée d’« un taboulé, mais pas vraiment », « avec du quinoa, des fraises, de la grenade et beaucoup de menthe », elle m’a dit « ah ! c’est pour le dessert ! ». Je l’ai regardée avec de grands yeux… « Ben, non, c’est du taboulé 🙂 ». Et oui, j’ai cette manie de mettre des fruits un peu partout, que ce soit pour accompagner une burrata ou même dans une pizza… L’été surtout, je mets des morceaux de fraise ou d’abricot dans mes salades, des framboises se glissent un peu partout, des morceaux de pomme granny viennent réveiller mes carottes râpées… Bref ! Les fruits, c’est top 🙂

Et cette recette… cette recette toute simple pensée dans un wagon sans clim, elle est juste PARFAITE ! Rien que ça. Ultra fraiche, ultra-gourmande, prête en un rien de temps. C’est mon plaisir de l’été que je fais et refais, tant que les fraises sont encore là… Essayez, et vous m’en direz des nouvelles ! 🙂

taboule (suite…)